marginal


marginal

marginal, ale, aux [ marʒinal, o ] adj. et n.
XVe; du lat. margo, marginis « marge »
I Adj.
1Qui est mis dans la marge. Note marginale.
Géogr. Récifs marginaux, en bordure d'une côte. Fosse marginale (cf. Marge continentale).
2(angl. margin) Écon. Se dit de la dernière unité additionnelle ajoutée à un ensemble homogène. Coût marginal, correspondant à la fabrication d'une unité supplémentaire d'un produit. Revenu marginal. Productivité marginale.
3Fig. Qui n'est pas central, principal. Occupations marginales, rôle marginal. accessoire, secondaire.
Psychol. Conscience marginale : état de conscience très faible (près du seuil).
Méd. Situé en bordure d'un organe. Fracture marginale, sur le bord articulaire d'une extrémité osseuse.
II N. (v. 1960, répandu après 1968) Personne vivant en marge de la société parce qu'elle en refuse les normes ou n'y est pas adaptée. anticonformiste, asocial; et aussi 4. baba, beatnik, freak, zonard. « Alliance entre les opprimés du “tiers monde” et les marginaux (étudiants, chômeurs) du monde occidental » (Le Nouvel Observateur, 1968). « Il avait toujours refusé de se marier, ce qui suffisait à faire de lui un marginal » (Tournier). Adj. décalé. Des groupes marginaux.

marginal, marginale, marginaux adjectif (latin margo, -inis, marge) Qui est écrit en marge, dans la marge : Notes marginales. Qui a une valeur, un rôle accessoire, secondaire : Jouer un rôle marginal. Qui se situe en marge de la société : Un métier marginal. Économie Se dit de la dernière unité additionnée à un ensemble homogène et de ce qui est relatif à cette unité (coût, utilité, productivité, etc.). ● marginal, marginale, marginaux (expressions) adjectif (latin margo, -inis, marge) Bord marginal, extrémité latérale d'une aile. Entreprise marginale, celle dont le prix de revient est sensiblement égal au prix de vente le plus élevé pratiqué sur le marché. Prix marginal, valeur au-dessous de laquelle il n'est plus possible, pour une entreprise, de vendre sans perdre de l'argent. Mer marginale, mer située entre un continent et un arc insulaire, comme la mer du Japon ou la mer des Antilles. Pool marginal des granulocytes, ensemble des granulocytes accolés à l'endothélium vasculaire. Loi marginale, loi de chacune des deux variables aléatoires d'un couple de variables aléatoires conjointes, aucune condition n'étant imposée à l'autre. Distribution marginale, pour une distribution à plusieurs caractères, distribution de l'un des caractères ou de l'un des couples de caractères, les autres étant ignorés. ● marginal, marginale, marginaux (synonymes) adjectif (latin margo, -inis, marge) Qui a une valeur, un rôle accessoire, secondaire
Synonymes :
Contraires :
marginal, marginale, marginaux adjectif et nom Se dit de quelqu'un qui vit en marge de la société organisée, faute de pouvoir s'y intégrer ou par refus de se soumettre à ses normes.

marginal, ale, aux
adj. et n.
d1./d Qui est en marge d'un texte. Notes marginales d'un manuscrit.
d2./d Qui n'est pas essentiel, qui n'est pas principal. Une oeuvre marginale.
d3./d Qui vit en marge de la société. Groupe marginal.
|| Subst. Un(e) marginal(e).
d4./d ECON Utilité marginale, celle que présente aux yeux du producteur ou du consommateur la dernière unité produite ou consommée.
Coût marginal d'un produit, coût de production d'une unité supplémentaire de ce produit.

⇒MARGINAL, -ALE, -AUX, adj. et subst.
I.Adjectif
A. — Qui se trouve écrit dans la marge d'un texte. Additions, annotations marginales; sigles marginaux. C'était un manuel de cavalerie chargé de notes marginales (ADAM, Enf. Aust., 1902, p. 412):
1. La moindre remarque marginale fait que si je relis jamais ce livre, je reprends le fil de mes idées et vais en avant. Si je ne trouve aucun souvenir en relisant un livre, le travail est à recommencer.
STENDHAL, Souv. égotisme, 1832, p. 73.
P. ell., IMPR., vx. Les marginales. Additions imprimées placées en marge d'un texte. (Dict. XIXe et XXe s.).
B. — 1. Qui se rapporte à ou se trouve sur la bordure externe de quelque chose. Synon. périphérique; anton. central. Rebord marginal; territoires marginaux. Après un interminable voyage (...), on débouchait enfin dans la partie marginale des planèzes (MALÈGUE, Augustin, t. 1, 1933, p. 43). Tous ces genres de conflit ont été couramment employés à l'ère nucléaire dans les zones marginales où la dissuasion nucléaire ne jouait pas (BEAUFRE, Dissuasion et strat., 1964, p. 122):
2. La saveur du jambon lui revint aussitôt à la mémoire, dominante, avec toutes ses variations du gras marginal (...) jusqu'à la noix centrale et compacte.
QUENEAU, Enf. du limon, 1938, p. 60.
Spécialement
ANAT., ZOOL. Qui se trouve sur le bord d'un organe, d'une partie du corps. Lobe, canal marginal; stries marginales. Elle [la périphérie] est marquée (...) d'un autre sillon surmonté de la circonvolution marginale, qui forme le bord supérieur de l'hémisphère (E. PERRIER, Zool., t. 4, 1928-32, p. 3482). Le point marginal se soude au reste de l'os entre 20 et 22 ans (G. GÉRARD, Anat. hum. 1912, p. 129).
P. ell. Veine marginale. Elle [la veine coronaire] reçoit: par en bas: la veine du bord gauche, marginale gauche (G. GÉRARD, Anat. hum. 1912, p.246).
MÉD., CHIR. Qui est situé en bordure ou en surface d'un organe, d'une structure ou à l'extrémité d'une partie osseuse (d'apr. Méd. Biol. t. 2 1971, COURTOIS 1972, MAN.-MAN. Méd. 1977). Fracture marginale, ulcère marginal.
PSYCHOL. Conscience marginale. État conscient à la limite de la conscience (d'apr. Méd. Biol. t. 2 1971). Anton. focal, conscient.
AÉRON. Bord marginal. Extrémité latérale d'une aile d'avion. Le bord de l'aile [de l'avion] qui pénètre dans l'air s'appelle le «bord d'attaque»; le bord opposé, le «bord de fuite»; l'extrémité libre, le «bord marginal» (GUILLEMIN, Constr., calcul et essai avions, 1929, p. 83).
Au fig. [En parlant d'une réalité abstr.] S'il est bon de centrer solidement le concept de chaque type, il est bon de ne pas le préciser vers ses frontières: en lui laissant un certain flottement marginal, on risquera moins de s'écarter du réel (Mounier, Traité caract., 1946, p. 40). À la faveur du grand mouvement d'idées qui brasse de 1830 à 1848 les zones marginales de la bourgeoisie, certains auteurs ont la révélation de leur public virtuel (SARTRE, Sit. II, 1948, p. 162).
2. En partic., au fig. Qui est en marge de ou n'est pas conforme aux normes, aux critères admis ou retenus dans un système donné. Anton. connu. Cinéma, écrivain marginal; électeurs marginaux; littérature, publication, presse marginale. Il suffit de l'accoutrement marginal pour être basculé loin des humains (Les Lettres françaises, 26 nov. 1969, p. 10, col. 2). Magma, Gong, Agitation Free, Crium Delirium (...): ce ne sont pas des graffiti de bandes dessinées (...) mais les orchestres qui se produiront chaque soir (...) dans le cadre de Maimosik, festival de musique marginale organisé par l'Association Rock pas gaga (L'Express, 14 mai 1973, p. 7, col. 3-4). En attendant, son cas soulève une double question. Celle du droit que possède le conseil de l'Ordre d'interdire à quelqu'un l'exercice d'une profession (...). Celle, aussi, des médecines «marginales», comme l'acupuncture (Le Point, 1er oct. 1973, p. 67, col. 3).
3. P. ext. Qui a une faible importance quantitative ou qui n'est pas essentiel dans un système donné. Synon. annexe, secondaire; anton. essentiel, principal. Firme marginale; secteur marginal; suffrages marginaux; activités, industries, tâches marginales. J'observerai toutefois que le miracle (...) ne constitue pas l'essentiel de la révélation, qu'il ne l'accompagne que comme un élément secondaire et marginal (ARNOUX, Double chance, 1958, p. 114). Le rôle du syndicalisme n'est pas de permettre aux entreprises marginales de subsister (REYNAUD, Syndic. Fr., 1963, p. 167). Dans ce cas, la situation ne serait pas dramatique. Outre l'appoint des républicains indépendants de M. Giscard d'Estaing, nous recevrions des renforts marginaux qui nous permettraient de gouverner (Paris-Match, 15 oct. 1966, p. 70, col.2):
3. ... les bois tropicaux ne constituent le plus souvent qu'un appoint marginal sur le marché des autres bois...
Forêt fr., 1955, p. 46.
ÉCONOMIE
Coût marginal. Coût correspondant à la production d'une unité supplémentaire au delà d'une série d'unités déjà produite. En bref la surcharge foncière imposée à chaque unité de logements tendrait à être égale au coût marginal de sa réalisation (BELORGEY, Gouvern. et admin. Fr., 1967, p. 364).
Productivité marginale. Productivité liée à la production d'unités supplémentaires à une série déjà produite. La forte élasticité de la production pendant la période considérée entraîne une valeur élevée de la productivité marginale du travail (Univers écon. et soc. 1960, p. 44-15).
Analyse marginale. Analyse économique basée sur les théories marginalistes (dér. s.v. marginalisme). La seconde réduction bannit du champ de l'attention toutes les activités qui sont gênantes pour la logique du capitalisme libéral. Même si, observons-le bien, elles sont, comme les autres, justiciables de l'analyse marginale (PERROUX, Écon. XXe s., 1964, p. 475).
Utilité marginale. V. marginalisme. Et rapporte-t-on la loi économique de l'utilité marginale à la loi psycho-physique de Weber et de Fechner? (J. VUILLEMIN, Être et trav., 1949, p.100).
II.Subst. Personne vivant ou se situant en marge d'un groupe social déterminé ou plus généralement de la société dans laquelle elle vit. L'histoire des marginaux. Tout d'abord réorganiser la profession, être exigeant en ce qui concerne l'adhésion au syndicat des marchands de tableaux (...). Supprimer les courtiers et les marginaux (Les Lettres fr., 20 avr. 1967, p. 36, col. 2-3). Il faut d'ailleurs constater que, très habilement, le P.C.F. ne vise plus les marginaux de l'Église catholique (Le Nouvel Observateur, 24 févr. 1975, p. 27, col. 2). La forêt est percée de clairières où travaillent les charbonniers et prient les ermites retirés au «désert», ces marginaux par excellence de la Chrétienté médiévale (Nouv. Hist. 1978, p. 349):
4. On trouve parmi les marginaux beaucoup de fils de bourgeois, beaucoup d'intellectuels évidemment et puis aussi quelques ouvriers et des fils de paysans qui avaient quitté leurs fermes et ont décidé d'y revenir.
Le Sauvage, juill. 1975, p. 37, col. 1-2.
REM. 1. Marginalement, adv. D'une manière marginale, annexe. Anton. principalement. Quant à l'étude proprement sociologique des villes, (...) elle est entreprise accidentellement et marginalement par des sociologues qui (...), se préoccupent bien moins de décrire des sociétés urbaines particulières que d'y rechercher un champ d'application de la morphologie sociale (Traité sociol., 1967, p. 310). 2. Marjo, subst., arg. Abrév. de marginal. Drôle de «Mutu», comme jamais militant n'en a connue. Les «femmes», un millier ou plus. Des gauchistes et des «marjos» politisés. Des travestis, ondulants, roucoulants, par petits groupes (Le Nouvel Observateur, 24 nov. 1975, p. 67, col. 1).
Prononc. et Orth.:[], plur. masc. [-]. Att. ds Ac. 1694. Étymol. et Hist. [XVe s. hapax d'apr. FEW t. 6, 1, p. 335a] 1. av. 1598 annotations marginales «écrites sur la marge d'un texte» (MARNIX DE STE ALDEGONDE, Des différends de la religion, II, 98 ds DELB. Notes mss); 2. 1804 hist. nat. «qui est sur le bord de quelque chose» (PHILIBERT, Dict. de bot., t. 2, p. 416); 3. a) 1938 écon. pol. (PIROU ds R. BARRE, L'Écon. pol., pp. 164-165); b) 1964 «qui est en marge de, pas conforme aux normes d'un système donné» (Le Monde, 8 nov. ds GILB. Mots contemp.); 4. 1966 subst. «personne ou groupe vivant en marge de la société» (C. ANGELI ds Le Nouvel Observateur, 4 mai, p. 21, col. 3-4). Dér. sav. du lat. margo, -inis (v. marge); suff. -al; cf. l'a. prov. marginal «bord d'une digue» (1400 ds FEW t.6, 1, p.335a). Fréq. abs. littér.:105.
DÉR. Marginalité, subst. fém. Caractère ou état marginal (d'un individu, d'un groupe social). Synon. marginalisme. Le personnage anonyme qui hante le dernier roman de Juan Goytisolo réincarne, en effet, cette situation d'exil et de marginalité de l'écrivain dans la société espagnole (L'Express, 26 juill. 1971, p. 68, col. 1). Une minorité de la population participe au niveau de vie et à la culture du monde développé. À côté d'elle, une masse démographiquement croissante, vouée à une marginalité désespérante, devient le problème numéro un de l'Amérique latine (Réalités, juill. 1973, p. 30, col. 3). Les pèlerins du Larzac (Occitans, Bretons, «lipistes», M.L.F., écologistes, etc.) reconstituent le patchwork des marginalités occidentales (Le Sauvage, nov. 1973, p. 23, col. 2). Sans médiations politiques, cette action risque de se perdre dans le prophétisme et dans la marginalité (Le Nouvel Observateur, 2 avr. 1973, p. 41, col. 2). []. 1re attest. 1966 (BIROU); de marginal, suff. -(i)té.

marginal, ale, aux [maʀʒinal, o] adj. et n.
ÉTYM. XVe; du lat. margo, marginis « marge ».
———
I Adj.
1 Didact. Qui est mis dans la marge. || Note marginale, scholie marginale.
2 Par anal. Didact. ou littér. Qui est sur le bord de qqch.(1804). Méd. Se dit d'éléments situés sur le bord d'un organe. || Poils marginaux. || Fracture marginale : fracture du bord articulaire d'une extrémité osseuse. || Fracture marginale du tibia.
3 (1910; angl. marginalmarginal cost, 1887 — de l'angl. margin). Écon. || Utilité marginale (dite aussi limite ou finale). || Entreprise marginale, qui est à la limite du bénéfice et du déficit, en équilibre précaire.Coût marginal : coût théorique correspondant à la fabrication d'une unité supplémentaire d'un produit.
4 Psychol. || Conscience marginale : « contenu de la conscience plus ou moins confus en marge de la conscience claire focalisée, l'expression étant due à William James » (Piéron, Voc. de psychologie). || Faits psychiques marginaux.
1 Le territoire qui s'étend au-delà de la conscience claire est difficile à décrire (…) On a distingué d'abord, à la limite, une conscience « marginale » qui est la portion « non localisée » de la conscience actuelle et répond au minimum d'attention. Puis en s'éloignant de la lumière, le subconscient (…) Enfin, plus loin encore, l'inconscient.
Th. Ribot, Psychologie affective, p. 164, in Foulquié, Dict. de la langue philosophique.
5 (1960, G. Balandier : l'homme marginal). Fig. (sens général). Qui n'est pas au centre, qui évolue en marge d'une situation, d'une activité prise comme point de repère. || « Les étudiants nihilistes (…) venus de certains milieux socialistes marginaux… » (le Figaro littéraire, 9-15 sept. 1968). || Rendre marginaux, considérer comme marginaux les éléments d'un parti. Marginaliser. || Occupations, activités marginales.N. || Les marginaux. || « Les marginaux de la majorité » (l'Express, 17-23 juil. 1967).
2 Passons aux intellectuels. Ils y sont. Ils ont métier, femme, enfants, emploi du temps, vie privée, vie de travail, vie de loisirs, logement ici ou là, etc. Ils sont dedans mais quelque peu marginaux, de telle sorte qu'ils se pensent et se voient dehors et ailleurs.
Henri Lefebvre, la Vie quotidienne dans le monde moderne, p. 143.
———
II N. (V. 1960; répandu après 1968). Personne qui vit en marge de la société et qui en refuse les normes. Asocial.
3 Car le système est un ensemble où tout le monde a sa place (même si elle n'est pas bonne); les époux, les amants, les trios, les marginaux eux-mêmes (drogue, drague), bien logés dans leur marginalité : tout le monde sauf moi.
R. Barthes, Fragments d'un discours amoureux, p. 55.
4 Lorsqu'on est une femme et qu'on essaie presque par inadvertance de faire coïncider sa vie et ses idées, on se retrouve dans la position radicale où je suis, marginale ou clocharde ou rebelle ou dissidente.
Michèle Perrein, Entre chienne et louve, p. 144.
Adj. || Des communautés marginales. || Mouvements hippies, écologistes plus ou moins marginaux. || Il est un peu marginal.
DÉR. Marginalement, marginaliser, marginalisme, marginalité, marjo.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • marginal — MARGINÁL, Ă, marginali, e, adj. Care se află la margine; spec. (despre note, glose, comentarii) care este scris pe marginea unui text tipărit sau a unui manuscris. ♦ p.ext. (despre chestiuni, probleme) Secundar. – Din fr. marginal. Trimis de… …   Dicționar Român

  • Marginal — may refer to: For marginal constituency in politics, see “Marginal seat” For the manga, see Marginal (manga) For marginal model in hierarchical linear modeling, see “Marginal model” For marginal observables in physics, see “Renormalization group” …   Wikipedia

  • marginal — adjetivo 1. Que está en el margen: nota marginal, corrección marginal. 2. Que tiene escasa importancia o una importancia secundaria: detalle marginal, cuestión marginal. Es un asunto marginal, yo no le daría muchas vueltas. adjetivo,sustantivo… …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • marginal — [mär′jə nəl] adj. [ML marginalis] 1. written or printed in the margin of a page or sheet 2. of or constituting a margin 3. at, on, or close to the margin or border 4. a) close to a margin or limit, esp. a lower limit [a marginal standard of… …   English World dictionary

  • marginal — marginal, marginalize To the editors of the OED around the turn of the 20c, marginalize meant no more than ‘to write marginal notes [i.e. notes in the margin] upon’, and they marked it ‘rare’. Since then it has been so transformed that the 1991… …   Modern English usage

  • marginal — 1. adj. Perteneciente o relativo al margen. 2. Que está al margen. 3. Dicho de un asunto, de una cuestión, de un aspecto, etc.: De importancia secundaria o escasa. 4. Dicho de una persona o de un grupo: Que vive o actúa, de modo voluntario o… …   Diccionario de la lengua española

  • Marginal — Mar gin*al, a. [Cf. F. marginal.] 1. Of or pertaining to a margin. [1913 Webster] 2. Written or printed in the margin; as, a marginal note or gloss. [1913 Webster] 3. At the lower limit; barely sufficient; as, of marginal utility. [PJC] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • marginal — Adj am Rand liegend per. Wortschatz fremd. Erkennbar fremd (16. Jh.) Neoklassische Bildung. Entlehnt aus neo kl. marginalis, zu l. margo Rand . Als Substantivierung Marginalie Randbemerkung (älter Marginale).    Ebenso nndl. marginaal, ne.… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • marginal — 1. (en asistencia gestionada) un caso en el cual los costes superan la cantidad permitida para un diagnóstico o tratamiento específico. La cantidad marginal se especifica normalmente de antemano en el contrato entre el proveedor y el pagador. 2.… …   Diccionario médico

  • marginal — marginal, ale (mar ji nal, na l ) adj. 1°   Qui est en marge. Des avis, des astérisques marginaux. •   Cet ordre de pasteurs doit durer pour l assemblage des saints et pour l édification du corps de Christ, c est à dire, selon la note marginale… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.